Pour mettre en image leur nouveau clip, le groupe britannique à donner carte blanche à un réalisateur hors du commun : un algorithme.

Non vous ne rêvez pas, vous n’êtes pas dans Minority Report. En 2017, des algorithmes peuvent bel et bien réaliser des clips. Comment ? On vous explique tout, tout de suite.

On ne s’étonne plus des prouesses de l’intelligence artificielle. Afin d’alimenter le clip « Dig Down » sorti le 18 mai dernier, Muse a demandé conseil à une IA pour revisiter le clip (dont l’original figure au dessus) à sa façon.

Le résultat est bluffant et varie de jour en jour !

Un casting politique

Le 10 juillet, le casting du clip réunissait alors des personnalités de la diplomatie internationale comme Donald Trump, Barack ObamaHillary Clinton et même la présidente du Front national, Marine Le Pen, avec un extrait d’entretien accordé en 2016 à la BBC.

« En utilisant ses capacités en machine learning, l’intelligence artificielle a eu pour mission de découper des milliers d’heures de vidéo et de partir à la recherche des paroles de la chanson. Les vidéos ont ensuite été assemblées pour recréer la chanson originale, et chaque parole est ‘chantée’ par une personne différente. Le processus sera répété chaque jour. Si vous revenez demain, vous pourrez découvrir une autre vidéo. », explique Muse sur leur site officiel.

 

Un choix créatif loin d’être anodin puisque le thème du morceau aborde la déchéance d’un monde resté trop longtemps sous l’emprise des médias et de la technologie. L’opération a été orchestré par l’agence Branger Briz.

DÉCOUVREZ D'AUTRES RECETTES

Une touche, un accord. Magic Instruments lance la ... Vous avez certainement déjà expérimenté ce genre de soirée pépère où l'un de vos amis, muni d'une simple guitare acoustique, parvient à transformer un...

A propos de l'auteur

Chef d'orchestre sur Foodzik. Sa recette : Une analyse fraiche sur fond de mots épicés.