C’est triste à dire mais la mort fait vendre. Et en sacrée quantité. Kurt Cobain, Amy Winehouse, Jeff Buckley, Michael Jackson doivent se retourner dans leurs tombes en voyant une anthologie d’inédits refaire surface pour brasser du dollar. Enquête chiffrée sur l’incroyable business du disque post-moterm.

140 millions de dollars

albums-posthumes-enquete-sur-un-sacre-business

C’est ce qu’aurait rapporté les ventes du 2ème album posthume de Michael Jackson « Xscape » à ses héritiers. Un succès mesuré car la sortie du premier album posthume de Bambi en 2010 s’était déjà vendu à 5 millions de copies. Alors pourquoi un tel succès ? Les huit titres inédits ont été produits sauce Timbaland & cie. Résultat, l’album s’est vendu à 1,7 million d’exemplaires et a sauvé au passage l’année 2014 de Sony Music.

10 millions 

albums-posthumes-enquete-sur-un-sacre-business

C’est le nombre de copies vendues de « Life After Death » de Notorious B.I.G. Un album posthume qui n’a pas perdu de temps puisqu’il a été commercialisé seulement 16 jours après l’assassinat du rappeur new-yorkais. Paix à son âme.

107

albums-posthumes-enquete-sur-un-sacre-business

C’est le nombre de cassettes audios inédites de Kurt Cobain données par sa fille à Brett Morgen, réalisatuer du documentaire, Cobain : Montage of Heck. Comme tout bon plan marketing rodé, la sortie du film en DVD/VOD s’est accompagnée d’un album posthume de chansons inédites de Kurt qu’on a pu entendre dans le documentaire. Des maquettes non abouties, qui provoque un certain malaise quant à la diffusion et la commercialisation de celles-ci. Rappelons que le fameux MTV Unplugged in New York de Nirvana, sorti sept mois après la mort du chanteur, s’est vendu à 6,8 millions d’exemplaires. Vous le voyez le business là ?

66

albums-posthumes-enquete-sur-un-sacre-business

C’est juste le nombre d’albums parus depuis la sortie de Bob Marley en 1981.

Bien sûr il comprend les lives, anthologies, bests-of, remix et tributes, mais 66 quand même ! On a calculé, ça fait quasiment 3 albums par an ! Mentions spéciales pour Confrontation (1983, le seul véritable album inédit) et la compilation Legend (1984), qui deviendra le disque reggae le plus vendu au monde avec 25 millions de copies écoulées.

3

C’est le nombre de jours écoulés entre l’enregistrement de « Me and Bobby McGee » de Janis Joplin et sa mort le 4 octobre 1970. Le plus grand tube de la chanteuse à la voix rauque sera publié quatre mois plus tard sur l’album Pearl. Il s’écoulera à plus de 4 millions d’exemplaires

Derrières ses chiffres affolants on ne mentionnera pas les artistes qui ont connu le succès uniquement au titre posthume. On mentionnera par contre des labels comme Sony Music et Universal Music qui frôlent la malhonnêteté en publiant des archives intimes d’artistes pour renflouer leurs caisses qui peine à se remplir. Les albums posthumes sont rarement de bonnes intentions. À méditer.

DÉCOUVREZ D'AUTRES RECETTES

Découvrez le documentaire de Spike Lee sur Michael... L’hyperactif réalisateur Spike Lee s'est donc consacré à un documentaire sur la légende Michael Jackson : « Michael Jackson’s Journey From Motown To O...
Les 10 clips les plus chers de l’histoire ! Retour sur une époque dorée où clip rimait avec fric.  #1. Michael Jackson et Janet Jackson – Scream : 7 million de dollars Le clip le plus cher de ...
Quand les pochettes d’album ne font plus qu’un ave... Le designer Eisen Bernard Bernardo vient de réaliser une série d’illustrations plutôt original ! « Album + Art » à pour concept d’insérer des pochette...
4 des 5 meilleurs albums au Royaume-Uni ne sont pa... 4 des 5 meilleurs albums en milieu de semaine au Royaume-Uni ne sont pas sur Spotify. Une analyse montre que le même fait s'applique sur 5 albums du ...