YouTube, qui a passé les 10 premières années de sa vie à proposer un service gratuit se prépare à vendre des abonnements. Cette nouvelle n’a pas encore été confirmée par la firme de Montain View et elle devrait s’appliquer dans un premier temps au marché américain.

Le premier site de streaming mondial, filiale de Google (Alphabet) depuis 2006, semble finaliser ses plans de lancement pour son service payant. Des rumeurs disent que ce changement s’opérerait vers le mois d’Octobre. Youtube aurait envoyé un mail aux créateurs de vidéos en ligne les informant que de nouvelles conditions d’utilisation du service seraient publiées vers le 22 octobre. Ceux qui n’accepteraient pas les nouvelles conditions imposées par le site verront leurs vidéos rendues inaccessibles aux Etats-Unis et ne toucheront plus de revenus des publicités.

Youtube c’est quand même six milliards d’heures de vidéo visionnées par mois, soit presque une heure par personne sur Terre. Selon Alexa, youtube.com représente entre 3% et 4% des pages vues sur internet dans le monde. Cependant d’après le Wall Street Journal, Youtube ne génère aucun bénéfice malgré sa place dans le « big four » et son succès en croissance constante. En effet, le nombre d’heures de visionnage mensuelles sur YouTube augmente de 50 % chaque année. A noté également que parmi le top 10 des vidéos les plus vues sur YouTube, 9 sont des clips de musique.

youtunbe-music-key-beta-foodzik-gallery
Le site américain devrait alors mettre en place un service « premium » pour la somme de 10 dollars par mois. Cela permettrait aux abonnés de zapper les publicités présentent avant ou pendant les vidéos. Cette offre offrira également un accès à des contenus réservés aux abonnés ainsi qu’à la plateforme de streaming musical de Youtube : YouTube Music Key. On parle également d’un système de rémunération plus avantageux pour les contributeurs qui mettent des vidéos en ligne. Mais YouTube, qui a lancé cette idée d’un nouveau service d’abonnement il y a près d’un an, n’a jamais engagé publiquement de date de lancement.

Il est difficile d’imaginer comment YouTube fera de l’argent à ce prix, car son service de musique devait coûter, comme dit précédemment,  environs 10 $. Avec les labels de musique et d’autres propriétaires de droits d’auteur empochant la majorité de cette somme, restera-t-il quelque chose au géant du streaming ? Foodzik vous tiendra bien sûr au courant de l’avancée du processus.

DÉCOUVREZ D'AUTRES RECETTES

Deezer et le rêve américain : le site de streaming... Comme on vous le disait dans un article il y a quelques jours (à lire ici), le marché de la musique des Etats-Unis fait une place d’honneur au streami...
Google Play Music : L’intelligence pour un design ... Le géant du web vient tout juste de lancer une nouvelle version de son application Google Play Music dont l’expérience a entièrement été repensée. De ...
Prévision : le marché musical vise les 34 milliard... Cela faisait 20 ans que l’on annoncé d’années en années des chiffres en berne sur l’industrie musicale. Il semblerait qu’avec l’explosion et la conver...
Showbox : le Popcorn Time de la musique ! La plate-forme Showbox suit les traces d'autres applications telles que Popcorn Time. Showbox fait également un bras d’honneur à l'industrie musicale ...